Christian Dior, le couturier et son double

Du Vendredi 12 février à 18h00 au Dimanche 14 février 2021 à 23h59


En février, Le Festival International du Film sur l’Art ( Le FIFA) et le Musée McCord présentent une programmation virtuelle de documentaires dédiés à la mode, au créateur Christian Dior et à sa maison de couture. 


Année: 2005 | Durée: 52 min | Pays : France | Audio: V.O. français  | Sous-titre : aucun | Réalisation : Philippe Lanfranchi


1947. Contre toute attente, dans une France exsangue d’après-guerre, un jeune créateur impose sa vision de la femme et de l’élégance au monde entier. Christian Dior devient rapidement un mythe. Il redonne à la mode française la place prédominante qu’elle avait avant le conflit. Celui qui en dix ans a totalement transformé le visage de la Haute Couture ne correspond pourtant pas à l’image habituelle du créateur de mode extraverti et débridé.Christian Dior est un homme simple, classique et d’apparence réservée, mal à l’aise vis-à-vis de son double mondain. Son enfance à Granville, l’image de sa mère, sa passion des fleurs et de l’architecture ont été autant d’influences majeures et ont fini par le réconcilier avec son double, peu avant sa mort prématurée en 1957.

Gratuit

Les dessins de Christian Dior

Du Vendredi 19 février à 18h00 au Dimanche 21 février 2021 à 23h59


En février, Le Festival International du Film sur l’Art ( Le FIFA) et le Musée McCord présentent une programmation virtuelle de documentaires dédiés à la mode, au créateur Christian Dior et à sa maison de couture. 


Année: 2017 | Durée: 52 min | Pays : France | Audio: V.O. français  | Sous-titre : aucun | Réalisation : Loïc Prigent


Dans les années 1950, Christian Dior réinvente la silhouette de la femme. Les lignes folles de ses merveilleux dessins, dévoilés par Loïc Prigent, témoignent de dix années de création foisonnantes. Des tailles de guêpe corsetées, des hanches exagérées, des jupes amples et bouffantes : le style Dior révolutionne la mode d’après-guerre. Finie l’époque du rationnement, l’inventeur du fameux new-look déroule des mètres de tissus – suscitant au passage la polémique – pour habiller la femme.De 1947 à 1957, « une explosion de féminité » défile sur les podiums. De la mythique « Junon », une robe longue du soir perlée encore réalisée dans ses ateliers pour des clientes fortunées, à l’emblématique tailleur Bar, le couturier renouvelle tout en élégance ses silhouettes de saison en saison. Mais à force d’enchaîner à un rythme effréné les collections, celui qui aime se décrire comme « un paysan normand bedonnant » s’épuise. Parti en Italie en août 1957 pour une cure de remise en forme – alors que sa voyante lui a déconseillé ce voyage –, Christian Dior ne reviendra jamais. Deux ans avant sa mort, il avait pris soin d’embaucher le jeune Yves Saint Laurent pour lui succéder.

Gratuit

Bouquet Final

Du Vendredi 26 février à 18h00 au Dimanche 28 février 2021 à 23h59


En février, Le Festival International du Film sur l’Art ( Le FIFA) et le Musée McCord présentent une programmation virtuelle de documentaires dédiés à la mode, au créateur Christian Dior et à sa maison de couture. 


Année: 2019 | Durée: 73 min | Pays : Belgique | Audio: V.O. français  | Sous-titre : anglais | Réalisation : Erwan Augoyard et Sophie Kovess-Brun


Durant un an, Erwan Augoyard et Sophie Kovess-Brun ont suivi Kevin, Ester, Gabriel et Olivier, étudiants à la section mode(s) de La Cambre à Bruxelles – l’une des écoles les plus renommées au monde -, durant l’élaboration de leur collection de 5e et dernière année avec l’envie de mettre en images une piste de lecture et de réflexion sur les motivations sincères de ces jeunes gens attirés par la mode.À travers leurs témoignages et l’éclairage de professionnels de la mode tels que Hervé Yvrenogeau, Laurent Edmond, Dinie Van den Heuvel, Sandrina Fasoli (…), Bouquet Final interroge le processus créatif, les doutes et les rêves de ces quatre étudiants. Ont-ils l’étoffe et la carapace nécessaire pour devenir créateurs? Leur aspiration artistique saura-t-elle résister aux impératifs de cette industrie?Au-delà de la simple pratique artistique, la mode – personnage principal du film – se dévoile comme un exercice périlleux où doutes, exigence et labeur s’entremêlent sur fond de géniale créativité. Plus qu’un documentaire classique sur des jeunes, plus qu’un parcours de mode, Bouquet Final questionne de manière sociétale toute une génération… de mode bien sûr!

Gratuit
0 item à votre commandeitems à votre commande
: 0,00 $
: 0,00 $
: 0,00 $
: 0,00 $